De l’importance du ressenti dans le cadre des constellations systémiques et familiales.

 Notre travail passe essentiellement par la perception, par le ressenti, plutôt que par les faits objectifs… Je veux partager avec vous un extrait du livre de Paola Del Castillo, « La psychogénéalogie appliquée » qui explique bien à quel point le ressenti est un outil important et même le levier de base de notre travail de constellations familiales:
« Le ressenti est un éprouvé inconscient, il est profond et laisse des traces corporelles. L’émotion touche le coeur, la prise de conscience traverse les strates de l’intellect, le ressenti est une imprégnation. Le poids de la mémoire généalogique est transmis lors du projet parental au moment de la conception de l’enfant, dans le désir des ancêtres à voir réaliser leurs souhaits. Le ressenti peut évoquer l’histoire personnelle du patient, mais l’originalité de la psyhcogénéalogie est de remonter dans le temps à la recherche des causes passées. La chronologie nous aide à trouver l’étiologie des évènements, au delà de papa, maman, ma soeur, mon frère et moi. Le ressenti exprime comme un caillou jeté à l’eau, des cercles concentriques à déchiffrer. Se mettre en contact avec son ressenti, c’est pouvoir saisir le sens caché derrière l’apparence, se libérer des influences négatives et fonder l’historicité du sujet, sa capacité à mettre en oeuvre de nouveaux repères, pour être coauteur de sa vie dans le mouvement de l’histoire. »
💙Si ces mots vous parlent, venez, vous aussi, explorer votre histoire lors de la prochaine journée de constellations systémiques et familiales, le 2 juin à Aubonne. 🌈#constellationsfamiliales #constellationssystémiques#développementpersonnel #inspiringevolution #inspiringevolutionch
By |2018-07-03T16:02:19+00:00juillet 3rd, 2018|Blog|0 Comments