Les Constellations familiales & systémiques peuvent afficher autant de couleurs et de formes que le printemps

Lors du récent « Salon des thérapies naturelles de Morges », j’ai eu la joie, entre autres, d’animer cinq ateliers-démos de « Constellations familiales & systémiques ». A cette occasion, j’ai pu réaliser que la méthode des constellations n’est souvent connue que par ouï-dire, d’un ami, d’une connaissance, et surtout qu’on croit généralement qu’une constellation ne s’applique que dans le cadre de la famille. Je veux tenter aujourd’hui de corriger cette impression de limitation.
Les Constellations familiales
Bien sûr, et c’est souvent le cas, on peut travailler, dans le cadre d’une constellation, sur l’histoire de la famille. Il ne faut cependant pas confondre cette approche avec une médiation familiale, collective, qui réunirait physiquement tous les membres d’une même famille autour d’une table. Dans la technique de la Constellation, la démarche est centrée uniquement sur la demande de la personne constellée ; il n’y a donc pas besoin que les autres membres de la famille soient présents, car ils seront joués si nécessaires par les autres participants et par ailleurs, on fait entrer en scène également des personnes habitant très loin, avec qui on n’a plus de contact ou qui sont disparues. C’est l’aspect psycho-généalogique qui est intéressant ici ; cela consiste à rechercher dans le vécu familial les sources de nos troubles psychologiques, comportements étranges, maladies actuelles. Cette approche « transgénérationnelle » repose sur le concept d’inconscient collectif décrit par Carl Gustav Jung et celui de loyauté familiale invisible selon lequel il existe des « dettes » familiales dont il faut s’acquitter. L’objectif est donc de repérer ce qui a pu se transmettre d’une génération à l’autre et de s’en libérer.
Les Constellations systémiques
Mais cette théâtralisation thérapeutique, au-delà des problématiques familiales, peut prendre des formes systémiques et donc s’appliquer à toutes sortes de sujets : par exemple aux maladies répétitives, qu’on mettra en en scène en faisant entrer un figurant qui jouera le mal de dos ou l’eczéma, etc. En fonction des objectifs ou du problème de la personne constellée, on fera entrer toutes sortes de notions comme le succès, l’argent, le travail, la patrie, l’âge, ceci afin que ces notions puissent interagir entre elles.
On peut également consteller une entreprise ! Dans ce cas, on mettra en scène par exemple les différents services, comme le département compta, le marketing, les RH, la direction, ainsi de suite.
On peut consteller une phrase, qui nous tournerait dans la tête comme une fixation, ou alors un rêve qui serait répétitif. Pour des participants trop « contrôlants », on peut aussi décider de faire une constellation anonyme, et donc de ne pas révéler qui joue quel personnage de la problématique exposée, pour éviter que le mental « manipule » la constellation.
Voyez, la technique des constellations a été, depuis des années, largement explorée et développée, notamment par Eric Laudière de l’Ecole des Chemins de la Joie, lui-même élève d’Alejandro Jodorowski. Depuis que je m’y suis formée, j’ai pu constater tous les bienfaits de cette méthode thérapeutique et cela me met le cœur en joie, car une personne qui va mieux influence positivement tout son système, qu’il soit familial ou systémique.
Allez, déployez vos ailes et papillonnez, c’est le printemps !
De tout cœur, Sabrina
By |2018-07-03T09:41:12+00:00juillet 3rd, 2018|Blog|0 Comments